Jérôme Bernard remporte les Foulées châteaulinoises

Les 247 coureurs qui participaient aux 26 èmes Foulées châteaulinoises étaient libérés à 20 h précises, samedi, devant le foyer-logement de la Ville Jouan par Yolande Boyer, sénatrice-maire de Châteaulin. En réalité, le départ des féminines précédait de deux minutes celui des hommes.


retour actualités     retour présentation foulées 
      Les coureurs devaient effectuer quatre tours d'un parcours de 2,5 km. Passant tout d'abord sur le quai Jean-Moulin, au milieu de la fête foraine, ils gagnaient ensuite les rues plus tranquilles du centre-ville, rue de l'Église et rue Saint-Pol-Roux, avant de monter jusqu'au camping de Rodaven par la rocade de Parc Bihan.
Ils revenaient le long de l'Aulne, en empruntant le chemin de halage. Les participants au challenge des professionnels de santé s'étaient mêlés aux autres coureurs dans des déguisements souvent cocasses et spectaculaires.
      A l'issue du premier tour, le groupe de tête des coureurs hommes, mené par Jérôme Bernard et Moumou El Hadi, avait déjà dépassé Spéciose Gakobwa et Sandra Lévenez, premières féminines. Alain Douguet, vainqueur en l'an 2000, avait dû déclarer forfait à cause de petits problèmes physiques pas encore totalement guéris.
Le peloton s'étalait sur tout le circuit en fonction de l'âge et de la forme des participants.
Les spectateurs, parmi lesquels un certain nombre de parents des participants, encourageaient de la voix et du geste leurs champions. Patrick Brélivet et les Châteaulinois avaient bien sûr la cote d'amour.
Les dames du foyer-logement étaient aussi venues admirer les coureurs, en profitant de la belle soirée qui s'annonçait. Certains forains avaient stoppé leur activité sur le parcours pour regarder la course et éviter les risques d'accident.
      La course par élimination devait profiter finalement à Jérôme Bernard, licencié à l'ULAC. Il bouclait les 10 km en 31 minutes et 38 secondes, soit une vitesse moyenne de 18,96 km/h. Il précédait Moumou El Hadi de 24 secondes. Patrick Brélivet, premier Châteaulinois, terminait quatrième, devancé par Thomas Prono, de l'UACA Saint-Brieuc. « Courir à Châteaulin » plaçait cependant cinq coureurs dans les 15 premiers.
      Jérôme Bernard est actuellement le meilleur régional sur les courses courtes. Agé de 23 ans et coureurs de 1.500 m, il vient de collectionner des succès à Pouldreuzic, Pouldergat, Plovan, Plonéour. Habitant Briec, c'est pourtant la première fois qu'il court à Châteaulin. Il pense que le circuit est intéressant avec des possibilités de relance pour le coureur.
      Moumou El Hadi était tout heureux de sa deuxième place. Après ses vacances familiales au Maroc, riches en couscous, il n'espérait pas obtenir ce classement. Agé de 42 ans et domicilié à Lorient, il est licencié à l'ASPTT de Rennes.C'est sa deuxième participation sur le circuit de Châteaulin. Il trouve l'ambiance très agréable et le public sympathique.
      Chez les dames, Spéciose Gakobwa l'emporte avec seulement sept secondes d'avance sur Sandra Lévenez.
Signalons aussi que le premier cadet, Christopher Yris, de Saint-Malo, termine à une étonnante 9 e place, au classement général. Le premier minime est Romain Thomas, de « Courir à Châteaulin », tandis que son frère Ewen est premier en junior.
« Courir à Châteaulin » et son président, Claude Berthou, peuvent être fiers de leur réussite. En 1976, il y avait seulement 23 coureurs en lice contre 247 en 2002. Aujourd'hui, le club compte à lui seul 87 adhérents, de 10 à 68 ans.
A l'issue de la course, il remettait une trentaine de coupes et de bouquets et offrait en cadeau, à chaque participant, un tee-shirt et des produits de soins.
retour actualités     retour présentation foulées                                Copyright © Le Télégramme 02/09/2002